Oui Reward : la startup qui aide les Français à se faire indemniser jusqu’à 600€ en cas de problème avec leur voyage en avion

Face aux retards aériens, la start up Oui Reward a choisi de défendre les droits Français en réclamant pour eux les compensations financières qui leurs sont dues, comme le stipule la loi.

Quand les avions ont un train de retard, et pénalisent les Français

En 2016, le nombre de passagers dans les avions du trafic aérien mondial a atteint un record de 3,7 milliards de personnes, selon les chiffres de l’Association internationale du transport aérien (IATA). Voyager en avion fait aujourd’hui partie intégrante des modes de transport utilisés par les Français, comme partout dans le monde. La connectivité a augmenté avec la création de 700 nouvelles lignes et une baisse de 44 dollars en moyenne sur les billets a contribué à rendre encore plus accessibles les voyages en avion.

Alors que généralement pour les voyageurs, tout se passe bien, il arrive que des incidents se produisent au moment d’embarquer : vol retardé, annulé ou refus d’embarquement.

Pour les voyageurs qui sont victimes de ces incidents, le préjudice est énorme : vacances annulées ou retardées, frais de transport, de réservation d’hôtels et de voiture à annuler, à reporter ou au contraire à prévoir… Un vol conditionne bien souvent un séjour et de nombreux éléments en dépendent.

Pourtant, la législation nous protège face à tous les problèmes inhérents aux compagnies aériennes et aux vols d’avion mais très peu de voyageurs ont connaissance de ces mécanismes alors qu’ils ont 5 années pour les faire valoir.

C’est dans ce contexte que Oui Reward lance un nouveau service qui permet à tous les voyageurs de faire valoir leurs droits en cas de problème, et leur propose très simplement d’être dédommagés, à hauteur de 600 euros par passager.

 

Oui Reward, confier ses problèmes passés et être dédommagé

Oui Reward est un service novateur de récupération d’indemnités en cas de mauvaise expérience de trajet en avion.

20170915151316-p5-document-bmbb

La réglementation européenne 261/2004 assure à tous un droit d’indemnisation bien existant, mais face à des processus souvent longs et compliqués, peu de Français entreprennent ces démarches. Selon la Commission Européenne en 2016, 90% des demandes s’étaient soldées par un refus de paiement des compagnies aériennes.

Grâce aux services de Oui Reward, plus d’échec possible. Oui Reward s’occupe de l’ensemble des démarches liées à la récupération des indemnités : de la négociation à l’amiable avec la compagnie aérienne jusqu’aux démarches juridiques.

Oui Reward garantit l’indemnisation de vos vols annulés, retardés ou surbookés.

Ugo Weyl, créateur de la plate-forme annonce :

Notre ambition ? Défendre les droits des passagers aériens français et leur proposer de transformer en 3 minutes seulement leur mésaventure en dédommagement monétaire.

20170915151316-p7-document-kixc

Un formulaire pour confier en quelques minutes seulement sa demande à Oui Reward

Pour que les démarches des internautes soient facilitées au maximum, Oui Reward a choisi de mettre en place un formulaire en ligne très simple d’utilisation. L’utilisateur renseigne simplement l’itinéraire en question suivi de quelques précisions : date, numéro de vol et numéro de réservation, s’il y avait ou non des escales, les raisons des perturbations du vol…20170915151316-p6-document-zitc

Le questionnaire ne prend pas plus de trois minutes à remplir.

Une fois le formulaire en ligne et la demande de procuration remplis, Oui Reward dépose une demande auprès de la compagnie aérienne en question, au nom du client et constitue son dossier. La société se charge alors de l’ensemble des formalités administratives, des relances, des mises en demeure mais également de représenter si besoin son client au tribunal.

Ugo Weyl souligne :

Malgré notre jeune création, nous travaillons avec les avocats pionniers de ce marché dont certains exercent sur cette niche depuis plus de 10 ans. Nous sommes jeunes, audacieux mais surtout avec des appuis et des acquis solides.

Oui Reward permet de récupérer des indemnités sur les tracas aériens des cinq précédentes années.

 

Zoom sur les dédommagements de Oui Reward et la satisfaction client

Avec Oui Reward, les consommateurs ne prennent aucun risque puisque c’est la société Oui Reward qui prend tout en charge gratuitement, et ne se rémunère que lorsqu’elle parvient à obtenir une indemnisation. Les indemnités possiblement reçues peuvent aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros et s’établissent selon les données suivantes :

  • Vol jusqu’à 1 500 km : jusqu’à 250 € d’indemnités
  • Vol de 1 500 km à 3 500 km : jusqu’à 400 € d’indemnités
  • Vol de plus de 3 500 km : jusqu’à 600 € d’indemnités

Le service client Oui Reward répond aux clients en 3 minutes sur le chat, en 1 minute par téléphone (10h-22h 7/7), et en 1h par mail. Aucune nécessité d’avance d’argent, pas de paiement final et la transaction est gratuite en cas d’échec

Le montant de l’indemnisation perçu par Oui Reward est lui-même connu à l’avance : 25% du montant TTC récupéré, réglé par virement.

chiffres

J’ai subi un retard de plus de 8 heures avec Air France l’an dernier. J’ai découvert Oui Reward au hasard sur internet et j’ai tenté le coup. J’ai reçu plus de 2000€ pour l’ensemble de ma famille en moins de deux mois ! Je recommande vivement cette équipe !

Lucas.P qui a récupéré 2400€ suite au retard de son vol.

Après avoir déposé ma demande en me demandant si cela servait vraiment à quelque chose, j’ai été agréablement surpris. J’ai reçu des indications sur l’avancement de mon dossier et le service client, via le chat, a été d’une réactivité incroyable. Merci Oui Reward !

Julien.R qui a récupéré 400€ suite à l’annulation de son vol.

Un site clair, un processus rapide. Comment transformer des galères administratives en jeu d’enfant ? Merci à Oui Reward. Petit plus pour le professionnalisme et l’amabilité de votre service client.

Juliette.P qui a récupéré 600€ suite à l’annulation de son vol.

 

Une Startup au service de tous les Français

3 entrepreneurs ont fondé la start-up française Oui Reward :

Ugo Weyl suit ses études à l’université Dauphine puis à l’IPAG Business School. Entreprenant depuis son plus jeune âge, il travaille pour différentes start-ups en tant qu’apporteur d’affaires, jusqu’à la création de sa propre société : Oui Reward.

Julien Weyl ingénieur aérospatial, est fort de 6 ans d’expérience dans le développement de nouveaux services chez Airbus Group. Il vient de finir son MBA, durant lequel il a travaillé dans un fonds de capital-risque, et conseilla plusieurs start-ups sur leur développement stratégique. Il co-fonde aujourd’hui Oui Reward.

Leo Tordjman qui fait ses armes à l’IPAG Business School / ENOES est Directeur Administratif et Financier au sein de « Publithings », une start-up spécialisée dans la réalité virtuelle et le big data. Il participe lui-aussi à la création de Oui Reward.

Oui Reward ambitionne de mettre tous les passagers aériens au courant de leurs droits et leur permettre de récupérer leurs compensations, en France, en Europe mais aussi partout dans le monde.

A terme, Oui Reward souhaite devenir le référent et le conseiller de tous les soucis de transport aérien.

Pour en savoir plus

Site internet : http://www.ouireward.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/ouireward