Osez l’aventure sur les chemins du Kailash, la montagne magique !

l y a un an, Nomade Aventure signait avec la prestigieuse Société des Explorateurs Français (SEF) un partenariat unique, inaugurant un nouveau type de voyage. D’un côté, l’agence de voyage exprime son désir d’organiser des périples d’exception, de l’autre, la SEF, dans sa mission de transmission des valeurs de l’esprit d’aventure, souhaite s’ouvrir davantage au grand public. Simon Allix, spécialiste du Tibet et membre de la SEF, convainc alors Fabrice Del Taglia, directeur général de Nomade Aventure, de la création d’un label associant les deux structures. Brillante idée ! Quoi de mieux qu’un explorateur qui partage son expertise sur son terrain d’exploration ? En Mai 2017, Simon Allix, guide le premier voyage du genre au Tibet. Quelle histoire se cache derrière cette odyssée audacieuse jusqu’au Mont Kailash ? Rencontre.

004_TIBET_2017-1024x679

Le Tibet dans la tête

Simon Allix est un personnage difficile à classer ou à définir. Artiste vagabond, dessinateur, auteur, réalisateur, issu d’une famille de géographe-explorateur, il est curieux du monde et son regard est rempli d’optimisme. Il parle le langage visuel moderne et ne se cantonne pas à une seule discipline. Son histoire avec le Tibet commence en 1995, lorsqu’il effectue, avec son frère Thomas, un premier voyage de trois mois jusqu’au Mont Kailash, à l’extrême Ouest du Tibet. « Nous avons traversé le pays cachés à l’arrière de camions pour échapper aux autorités ». Grande aventure à un âge où la quête personnelle renferme ses secrets. Cette montagne culminant à 6714m d’altitude est LE site sacré par excellence. Les pèlerins bouddhistes, hindous, jaïns et adeptes du Bön (religion animiste tibétaine) voient dans le Kailash l’origine de l’univers et sont convaincus qu’en faire le tour en empruntant la kora, le sentier qui entoure la montagne, les mènera à l’illumination. « Mon frère était un véritable spécialiste de cette montagne, ce savoir, il me l’a transmis lors de cette première aventure. »

MOYENNES-14

Les années suivantes restent marquées par ce voyage initiatique. En 2001, Simon et Thomas rejoignent Stéphane, leur grand frère reporter de guerre, et fondent ensemble une ONG à Kaboul avec l’UNESCO, la Société des Explorateurs Français et le musée Guimet dans le but de réaliser un inventaire du patrimoine archéologique. La même année, Thomas disparait tragiquement dans un accident de voiture sur les routes afghanes. L’idée d’un pèlerinage au Kailash grandit petit à petit dans l’esprit de Simon, pour rendre hommage à son frère et effectuer son propre deuil. En 2004, il publie ses premiers Carnets du Kailash aux Éditions Thames & Hudson, Frederking & Thalet et Glénat où il compile ses connaissances de la montagne sacrée. Après deux tentatives infructueuses, en 2006 par Kashgar et en 2008 par le Ladakh, c’est finalement en octobre 2010, depuis le Népal, que le voyage tant attendu aura lieu : un périple d’un mois, dont 54 km de marche dans des conditions extrêmes entre 4600m et 5600m d’altitude. Ce pèlerinage émouvant fera l’objet d’un documentaire : La Montagne magique, sur les chemins du Kailash, Prix spécial du jury en 2011 au festival international du film d’aventure de Dijon, Prix de la réalisation au festival international du film d’aventure de Val d’Isère et Prix spécial du jury au festival international du film d’archéologie de Rovereto en Italie.

Lumière des sourires et beauté des paysages

« Aujourd’hui, devant la présence chinoise, la résistance des tibétains est dans le sourire. C’est leur manière de se battre. Il faut encourager les voyageurs à se rendre au Tibet pour plusieurs raisons. Les tibétains ont besoin d’être connecté au monde. Rendez-vous au Tibet pour parler avec eux, avoir la chance de se frotter à la culture bouddhiste tibétaine qui subsiste. Et parce que le Mont Kailash, lui, s’en fout ! Il domine magistralement et observe la valse tragique du monde des hommes. Allez-y pour sentir encore la vibration de cette montagne, sentir l’âme du lieu que personne ne peut lui enlever. Et puis, il y a les moments de partage, la chaleur que ce peuple dégage. On fait tout de suite parti de la famille des pèlerins, peu importe les raisons de notre voyage, on ressent l’expérience commune autour du grand Kailash. Cette montagne diamant, ce centre de l’univers, refuge de Shiva et de Milarepa, est un puits de force pour des millions d’individus dans le monde bouddhiste. On se sent immédiatement en harmonie avec les gens, les paysages grâce à cet esprit de famille naturel. »

Tibet_SIMON_ALLIX_

Une vision du voyage empreinte de sagesse

Ce grand voyage avec Nomade Aventure vous transporte de Lhassa à Darchen, de monastères en hauts plateaux, en passant par le somptueux lac Manasarovar, jusqu’à l’ultime étape : la marche spirituelle autour du Mont Kailash. Au-delà du défi physique, cette aventure tibétaine est un véritable voyage intérieur. « Ce voyage sur les chemins du Kailash force l’humilité. Grâce à ce peuple simple, beau, puissant, c’est toute notre vision de la vie et de la mort qui change. Découvrir la résilience, affronter les épreuves avec un autre regard, développer l’altruisme et la compassion. En emmenant un groupe avec moi, j’espère transmettre cet équilibre, ce va-et-vient permanent entre une position d’ouverture et une attitude d’observation, s’ouvrir pour s’enrichir et se fermer pour s’identifier. » Cette aventure exceptionnelle incarnée par Simon Allix est l’occasion de s’engager de manière humaniste, en devenant acteur de son voyage. Prochain départ : octobre 2018 !

Kailash_Tibet_itineraire-NOMADE-1024x726

Découvrez le travail de Simon Allix : http://www.simonallix.com

Kailash, la montagne magique !
Voyage de 21 jours, en petit groupe, du 6 au 26 octobre 2018
Prix : 6309 € TTC